Mon menu

vendredi 1 mai 2020

Défi Burda #58 : Paletot ou veste zippée.


1er mai, le jardin en fleurs, c'est l'heure du défi Burda de Zélie Décousue !


Début février, je n'avais besoin de rien comme habit, ma fille non plus.
N'aimant pas coudre sans but, je me suis rappelée que j'avais besoin d'un vêtement de pluie pour la belle saison. Mon anorak à capuche étant bien chaud.
Et je me suis rappelée que j'avais le tissu pour depuis fin 2018...

Quand j'ai retrouvé le modèle Burda qui m'avait fait acheter ce tissu, j'étais ravie, j'avais envie d'un modèle long à faire, pour avoir le plaisir de coudre sans remplir mon armoire sans raison.

Je n'avais encore jamais cousu de modèle à 4 ronds et le challenge m'a bien motivée.


Comme dit le 1er mars, j'étais bien contente que ma fille me demande un déguisement car il me fallait plus d'un mois pour faire ce paletot.

Rien que la découpe des pièces m'a pris beaucoup de temps !



Les tissus viennent tous les 2 de Sacré Coupons :
un coton déperlant pour le tissu principal (il est formé de 2 couches de cotons)
et un mélange viscose lin soie rose pour la doublure, que j'avais depuis bien longtemps et que je voulais absolument pour moi car j'adore ce tissu !
J'ai donc osé la doublure flashy !


On peut donc voir que cette veste est composée de poches passepoilées à rabat, d'une capuche, d'un zip avec patte, des bandes de poignets,  et une doublure.

Cela ne reprend pas du tout les codes du paletot, je ne sais pas pourquoi ça s'appelle comme ça.


Je savais que ce modèle était court, je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas allongé...

Il taille aussi un peu petit, il me va très bien avec un T-Shirt, mais ça ne passe plus si j'ajoute un gilet.
Ce n'est pas grave car je ne le porterai qu'en cas de pluie l'été. Mon choix de tissu est bien pour le printemps été.


On peut voir ci-dessousla patte dos et aussi que ce n'est pas gracieux quand je relève ma capuche. Je le découvre après les photos bien entendu.


Et ci-dessous, on voit la parementure est la doublure.


Parlons maintenant technique (ou RDV en bas pour le résumé) :

La doublure a été la partie la plus rapide à coudre ! Quel bonheur un tissu fin après mon coton épais.

J'ai glacé l'ourlet du bas, pas ceux des manches.

Pour poser la doublure sur le tissu proncipal, je ne suis pas la technique Burda mais celle de Pauline Aline dans le patron de la veste Saler.


Pour cela, je couds la doublure en bas du corps et des manches, et je laisse un trou sur un côté pour tout retourner :


Burda préconise de commencer par les poches passepoilées.

Là, j'ai préféré faire une pièce d'étude pour vérifier que je comprenais les explications Burda car il faut couper quand même ! Mais c'est bon, les explications sont claires, j'avais bien compris.
Et ce n'est pas si compliqué, c'est juste la partie coupe qui fait peur.


La partie col/capuche est un peu longue à faire et quelle surprise de voir à la fin que le col ne se croise pas contrairement au dessin technique et aux photos....J'ai vérifié ma planche patron, j'ai bien recopié, je ne comprends pas !
J'espère que Johanne va m'éclairer car elle avait envie de faire ce paletot aussi !
Vu le temps que j'ai passé dessus, je ne me voyais pas du tout refaire, donc j'en ai pris mon parti, surtout que j'ai pu essayer, et ça ne me choquait pas du tout, surtout que j'aurais souvent un châle.

Ça m'a fait juste hésiter à coudre la patte du zip mais je l'ai faite quand même.
Avec les 2 pressions comme indiquée dans le patron, mais sans la boutonnière en haut, j'avais trop peur de tout massacrer surtout que ça tient sans bouton. Et si je change d'avis, je coudrai une autre pression...


Résumé technique :

Modèle : Paletot 110 Burda Style 10/2018



Taille : 38 non élargi à la taille (après avoir mesuré sur la planche patron l'aisance)
Au final un peu étroit de partout, je ne dois mettre qu'un vêtement dessous, qu'une couche. Pas grave car paletot léger.

Réalisation : 4 ronds chez Burda, ça veut dire très difficile, et je confirme, il faut avoir fait déjà plusieurs vestes pour pouvoir appréhender ce modèle. J'ai d'ailleurs pas compris comment avoir le col qui se croise.

Modifications : aucune, mais j'ai modifié le col sans le vouloir, je ne peux pas le boutonner devant...J'ai suivi les explications sauf pour le bouton du col donc, et pour le montage de la doublure.
Je préfère nettement la méthode de Pauline Alice sur la veste Saler.
La capuche est plus grande que laissait penser la photo du Burda. Tant mieux.





3 commentaires:

  1. Zélie Décousue1 mai 2020 à 12:31

    Superbe ! Et la doublure rajoute une véritable touche de luxe !
    J'adore ce modèle, cela fait des mois que je veux me le coudre... Bravo à toi pour ce véritable défi technique ! Il est vraiment réussi et ta va très bien. Bon premier mai !

    RépondreSupprimer
  2. Sacré challenge en effet pour ce défi du 1er mai ! Le résultat est vraiment super, tu peux être sacrément fière de toi car il y a tout de même pas mal de détails techniques ! Je file à présent voir la version de Couds toujours ! @ +

    RépondreSupprimer
  3. elle est très belle cette veste !!

    RépondreSupprimer

Vous pouvez saisir un commentaire de 3 façons :
1- Compte Google, l'avantage étant que vous pouvez cliquer sur "M'informer" pour être avisé en cas de réponse.
2- Nom/Url, en indiquant l'url de votre blog.
3- Anonyme, si vous n'avez ni compte Google ni blog.

Dans les cas 2 et 3, il faut ensuite cliquer sur "je ne suis pas un robot" pour que le message s'affiche.

Ecrivez moi sur fifibrindefil@gmail.com si ca ne marche pas.
Merci !