Mon menu

samedi 16 juin 2018

Déguisement Geisha


On ne s'emballe pas, on parle déguisement enfant tout sage !



J'ai en effet cousu le patron Gasparine.

Pour la petite histoire, ma fille m'a annoncé un jour qu'il y avait carnaval à l'école 2 semaine plus tard et qu'il fallait un déguisement sur le thème du voyage.
Elle m'a alors précisé qu'elle voulait un déguisement chinois.
J'ai tout de suite pensé à mon tissu Kokechi qui dormait depuis 4 ans dans mon armoire, reste du manteau HLW.
Et ce tissu m'a fait pensé tout de suite au patron de Gasparine. Bon, c'est japonais, pas grave, ca lui a plus quand même !


Je l'ai boutonné en suivant la logique française, mais j'ai vu après l'article de Gasparine que c'est signe de deuil.

Technique :

Modèle : Geisha de Gasparine

Taille : Un petit 6 ans faute de tissu assez grand, que j'ai encore dû raccourcir. Donc trop court pour ma fille de 129 cm (Au moins vous remarquerez qu'elle n'a pas grandi ces derniers temps....).

Réalisation : C'est indiqué de niveau facile, c'est vrai, sauf pour les manches où j'ai du un peu cogiter. C'est très astucieux ceci dit, très fidèle, je pense, au costume orginal (Détail que j'ai oublié de prendre en photo).
Le noeud du dos est entoilé et factice, du scratch se cache derrière.

Modification : A part le boutonnage du mauvais côté et le modèle raccourci, aucune !

Tissu : Coton Kokeshi du salon CSF 2014 ! Stand Tous Tissus.
Tissu bordeaux à mini carreaux noirs, Sacré coupon, 2015.
Bouton esseulé du stock
Encore une cousette en mode déstockage !




Comme il est trop court, elle ne le reportera pas, alors j'ai proposé de l'offrir au premier intéressé sur un de mes Podcast. Et le hasard a fait que la 1ère interessée fut une tricopine, une fille qui gagnerait à être connue, tellement elle est marrante et douée en tricot ! aicha_tricote sur IG.
Donc quelle plaisir de lui offrir, en espérant qu'il aille à sa nièce par contre.... Au pire, faudra déplacer le bouton...

samedi 9 juin 2018

Bonnet rose


Ce n'est plus trop l'époque des bonnets, tant pis, j'essaie quand même de rattraper mon retard sur ce blog !

Ce bonnet, je l'ai tricoté lors de ma semaine au ski de mars. J'ai donc réussi à le tricoter en moins d'une semaine !



L'idée :

L'idée de ce bonnet est venue d'un magazine trouvé par hasard : un Hors Série du magazine HOME.

Je trouve ce magazine très bien fait, avec plein d'explications du tricot moderne et des modèles !

Et quand j'ai vu qu'il y avait un bonnet en brioche unie, j'ai voulu tout de suite tenter ! (Ce n'est pas dit dans le magazine, mais j'ai reconnu le point que j'étudiais déjà)



C'est un bonnet enfant, mais quand j'ai vu qu'il m'allait, je l'ai porté le dernier jour de ski, sous la neige !
Il est bien chaud, avec cet écheveau en laine et soie.


Depuis, j'ai commandé des pompons sur Amazon, et j'en ai ajouté un au bonnet.

Je vous le montre en plein printemps du coup !



Mon retour :

Le bas du bonnet est en brioche, puis on passe à des côtes.
On voit bien la différence d'épaisseur.

J'ai pas réussi à faire une jolie couture. Malheureusement, ce n'est pas un modèle en rond, et je n'ai pas su comment adapter le point brioche en rond. J'avais très peu de Wi Fi en vacances.


Résumé technique :

Modèle : Bonnet enfant du Hors Série "Débuter en tricot" de HOME magazine.

Taille : la plus grande taille en terme de nombre de mailles, il n'est pas écrit à quelle tour de tête ca correspond.

Laine : Du corail au lèvres, DK 50% laine et 50% soie Lain'amourée acheté au CSF 2017. D'une douceur incroyable !

Réalisation : simple ! Avec découverte de la biroche unie, très sympa !

Modification : Aucune, ajout seulement d'un pompon.









vendredi 1 juin 2018

Défi Burda #36 : Robe dessinée par ma fille



1er juin, me revoici pour mon 36ème défi Burda avec Zélie Décousue.

Pour ce défi, j'ai enfin répondu à la demande de ma fille, dont je parlais ici fin 2017.

Eh oui, elle m'avait déssiné et colorié une petite robe à coeurs !



Bon, j'ai cherché longtemps un tissu ressemblant, j'ai fini par abandonner jusqu'à ce qu'une amie me montre ce tissu Pretty Mercerie.

Il est différent mais j'ai réussi à convaincre ma fille !


Côté patron, c'est en recevant des Burda de 2014 (oui encore) que j'ai découvert une petite robe toute simple très ressemblante.

Un jour, je coudrai un Burda 2018, je ne sais juste pas quand... Le numéro actuel de juin me plait beaucoup en tout cas.


On aperçoit la fente dos ci-dessus. Seul point un peu délicat, et encore, c'est une robe très simple et rapide à réaliser.Surtout si on coud une attache toute faite au lieu de broder un lien.


C'est une robe non portée sur le magazine donc dur de deviner la longueur.
Et en fait, c'est HYPER court ! Le legging est obligatoire !

J'aurais pu l'allonger en diminuant le revers car il fait 4 cm quand même.
Mais finalement, j'ai vu en la voyant s'asseoir et même marcher qu'elle serait gênée si c'était plus long car c'est une robe très étroite.
Je précise que j'ai fait sa taille et qu'elle est très fine. C'est donc une robe pour les filles menues.

C'est donc aussi une robe qui fera qu'un été, pas grave, ca m'a amusé de coudre une commande simple de ma fille.


Technique :

Modèle : Robe 144 Burda Style 5/2014

Taille : 128, rallongée d'1cm pour ma fille de 129cm

Faisabilité : 2 ronds, assez facile car rien de technique. Juste une parementure à coudre délicatement à la fente dos.

Modification : Je n'ai pas fait la bride brodée mais j'ai posé une agrafe toute prête à la place. J'ai oublié de prendre la photo mais vous pouvez voir dans mon dernier podcast de mai 2018 si vous voulez (chaîne SophieBrindefil)

Tissu : 70 cm de coton Pretty Mercerie.

Côté défi réduis ton stock, j'en suis à plus de 13m écoulé.


vendredi 18 mai 2018

Tricot : Mon Grande favorito





Avant de me remettre au tricot, je ne portais jamais de pull...
Et puis, cet hiver, à force de voir des beaux pulls tricotés sur IG et les podcasts tricots, je me suis rappelé que c'était bien agréable quand il fait froid.

J'ai alors compris que le modèle Il Grande Favorito est un modèle idéal pour débutant, et bien chaud grâce à la grosseur de la laine, 6,5. 

C'est un pull en top down en jersey, sans couture, avec quand même des rangs raccourics pour un dos plus long que le devant.


J'ai profité du salon Aiguille en fête de février dernier pour me fournir en laine.
Atelier de la création avait un stand avec un grand choix de Drops, j'ai choisi ma laine en suivant les conseils de la vendeuse : Nepal + Brushed Alpaca silk.

Des tricopines m'ont dit après (en tricot thé) qu'elles l'avaient tricoté dans une laine bien plus fine, qu'elles étaient étonnées de mon choix.

Mais comme je voulais un pull chaud, je suis ravie de mon mélange laine alpaga soie, qui peut se tricoter en 6,5 donc rapidement.


J'ai un peu déchanté au moment de l'échantillon, j'en ai fait 3 : en 6.5, en 6 et en 4.5. J'avais les mêmes dimensions à chaque fois ! Trop grand même en prenant la plus petite taille !

J'ai fini par comprendre à la moitié de mon 3ème échantillon. Le fait de tricoter avec 2 fils me faisait tricoter très lâche. J'ai dû me forcer à tricoter plus serré et je n'étais pas très rapide avec 2 fils.

Le résultat est quand même plus grand que prévu, et en plus il s'est bien allongé au blocage.
Ca me va tout de même car j'adore avoir les manches qui couvrent les mains l'hiver.
Et puis au prochain lavage, je le ferai en machine. Mon 1er échantillon y est passé sans s'allonger du tout.


Résumé technique :

Modèle : Il grande favorito d'Isabell Kraemer
Aiguille : 6.5 pour le corps, 6 pour les côtes.

Laine : Drops Nepal et Brushed Aplaca silk achetés à l'Atelier de la création. Je ne sais plus combien j'avais de pelotes, mais il m'en reste 1.5 de chaque...
Coloris : Rouge

Echantillon et taille : Avec mon échantillon, j'ai fait un produit en croix pour voir que même la plus petite taille avait trop d'aisance. J'ai décidé de partir sur les aiguilles recommandées, sur la plus petite taille en tricotant serré. Et ca me convient très bien.

Réalisation : C'est le pull en top down par lequel il faut commencer, je confirme ! Je ne pense pas qu'on puisse faire plus simple. Et ca monte vite ! Quand on arrive sous les emmanchures, on n'a plus à réfléchir, c'est parti pour les kilomètres de jersey, et j'ai bien aimé ! On finit le bas avec des rangs raccourcis pour un peu de fun.

J'ai moins aimé les changements de pelotes qui reviennent très souvent et qui me donne envie de tricoter des écheveaux maintenant.

Modification : Aucune !

Temps : J'ai commencé début mars pour finir mi avril, c'est rapide pour moi ! Je l'ai fait exprès en fin d'hiver pour ne pas me mettre la pression à le porter cet hiver là.
Blocage : Très long à sécher ! Et j'ai eu la suprise de voir que mon pull s'était allongé. Classique apparemment avec la Nepal de Drops.



Dernière photo un peu surexposée mais que j'aime bien quand même.
C'est ce que je les aime mes pivoines !


Pantalon Safran de Deer&Doe

Le mois prochain, j'espère vous montrer mon châle mystère que je tricote en ce moment dans le cadre du KAL du crime tricot express.
Ca me fait passer la couture au 2ème plan, mais ca ne va pas durer !



mercredi 9 mai 2018

Jupe qui brille




Aujourdhui, je vous montre une jupe cousue en décembre dernier, pour Noël !
J'avais complètement oublié de prendre des photos et elle est restée sagement au placard...Jusqu'aux beaux jours !



Tout a commencé par une balade en ville avec ma fille qui craque sur une jupe en tulle kibrille bien chère.
Le hasard faisait qu'on était juste à côté d'un magasin de tissus donc je lui ai proposé d'aller voir si il y avait du tulle kibrille, et bingo !

Associée à un mini coupon de mon stock style reine des neiges, ca fait une jupe sympa !


Côté patron, j'ai d'abord pensé à utiliser un tuto des Lubies de Louise mais mes coupons ne s'y prêtaient pas. J'ai voulu utiliser entièrement mes coupons, donc je n'ai pas coupé le tulle, j'ai gardé aussi la largeur de mon couton de satin pour la doublure et j'ai coupé juste une bande de satin dans la hauteur pour faire la ceinture.

J'avais trop long de tulle, j'avais fait un grand revers mais c'était toujours trop long. J'ai préféré ne pas couper mais plutôt replier à nouveau.


Elle pourra la porter comme ca plus tard :



Ma fille a retrouvé avec plaisir sa jupe lors de la semaine estival qu'on a eu en avril.
C'est enfin l'occasion de la prendre en photo.


Le seul problème de ce tulle, c'est qu'il perd ses paillettes, ma fille en laisse partout où elle s'asseoit... Donc pas idéal en toute occasion...
Et je range la jupe sur l'envers pour ne pas pailleter toute sa garde robe...





Technique :

Modèle : Aucun, juste 3 rectangles : 1 de tulle, 2 de satin (un grand pour la jupe et un petit pour la ceinture)

Taille : largeur des coupons froncés à la taille de ma fille.

Réalisation : Il suffit de froncer des rectangles. Pour la ceinture, j'ai plié une bande en 2 dans le sens de la longueur, endroit à l'extérieur. J'ai cousu la bande endroit contre endroit en haut de la jupe, j'ai plié au fer un ourlet de 1.5 cm sur l'autre long côté. J'ai pris en sandwich la jupe et fait une surpiqure au ras de la couture précédente.
Voici sur l'envers :

Tulle pailleté Versailles Tissu, Décembre 2017
Satin Butinette, mars 2015
Etiquette pour marquer le dos.

Aucune chute ! J'adore ! Mais ne compte pas pour mon défi #RéduisTonStockTN car elle a été coupé en décembre dernier.

Voici tout de même un récap qui montre que j'arrive à réduire même si c'est vrai que j'achète des tissus et que ce n'est pas flagrant dans mes placards :


Un chat se cache dans cet article...


mardi 1 mai 2018

Défi Burda #35 : T-Shirt d'été





1er mai, jour de fête avec le défi Burda de Zélie Décousue !




Ce mois ci, je voulais coudre un T-shirt à ma fille et en parcourant tous les Burda, j'ai craqué sur ce modèle avec liens aux épaules.

C'est un magazine de 2011 cette fois, j'ai un mal fou à revenir au magazines 2018.


Ma fille, du haut de ses 7 ans tout pile, ferrue de lecture depuis la Toussaint, devient très dure à voir sans livre à la main.
Et là, c'était OK pour les photos seulement si je la laisse continuer son roman !


Ce T-shirt est très sympa à coudre, même si les explications ne sont pas claires concernant les coulisses d'épaules et les fentes d'ourlet côté.

Côté tissu, j'ai pris les chutes de son dernier T-Shirt Burda.
Je continue à déstocker le plus possible... Même si j'achète encore parfois du tissu...



Ces liens sont supers, ca permet d'allonnger ou raccourcir les manches.
Le T-Shirt est un peu large sur ma fille toute fine, mais elle aime bien quand l'encolure tombe sur son épaule alors ca va !






Technique :

Modèle : T-Shirt enfant 140 Burda Style 05/11


Taille : 128 allongé d'1cm par sécurité (Modèle disponible en 110-134)

Réalisation : La seule difficulté est au niveau de la coulisse. J'avoue ne pas avoir bien compris, j'ai préféré faire à ma sauce, ca tombe sous le sens.  En effet, on coud sur l'envers une bande de jersey afin d'y passer les liens. Ces liens sont cousus à l'encolure.

Je n'ai pas suivi non plus les explications pour l'ourlet du bas qui a les côtés fendus. C'est plutôt simple.


Modifications : La couture du col est toute simple : repli du tissu sur l'envers, c'est tout ! Et ca marche bien sauf que ca m'a donné envie de poser une bande de propreté au dos. En plus, ca permet à ma fille de distinguer l'endroit de l'envers sans que je pose d'étiquettte, et elle adore ce détail que personne ne voit. Avec le même biais que sur son gilet Monceau.




Usage de l'aiguille double de rigueur ! Je n'ai pas de recouvreuse.

Jerseys Mondial Tissus, mi 2017
Short du commerce



jeudi 26 avril 2018

Mélilot




Avez les beaux jours, j'ai eu tout d'un coup, sans prévenir, une envie d'une nouvelle Mélilot.


Il faut dire que je porte beaucoup ma 1ère version.



Vous pouvez voir une grande différence avec le modèle d'origine version B : elle est plus courte !


Ce sont les conséquences de puiser dans le stock !
En effet, je ne voyais que ce tissu et je n'en avais qu'1m40.


Ah ce tissu, si beau, si lumineux...



J'ai créé une courbe très légère avec mon perroquet.
Et ca me plait aussi comme ca !

Je regrette juste d'avoir posé les boutons sur les repères sans réfléchir...
Car si je n'ai pas posé les 2 boutons du haut que je n'attache jamais, j'ai posé le dernier bouton, et je pense que ca aurait été mieux sans.
Surtout que cette fois, je n'ai pas fait la bande cachée, faute de tissu aussi mais qui me plait bienencore une fois.

Je n'ai pas non plus cousu les poches !


Bref, voici une Mélilot bien différente mais toujours aussi agréable à porter pour les beaux jours !

C'est la magie de la couture de pouvoir faire des variantes d'un même patron.


J'ai profité du pommier en fleurs pour immortaliser ma nouvelle chemise, porté ici avec mon dernier Safran qui se marie très bien avec !


 Technique :


Modèle : Mélilot de Deer And Doe, version B


Taille : 38 élargi au 40 à partir de la taille


Réalisation : explications très claires, un régal à coudre. Rapide en plus quand on a déjà décalqué le patron !


Modification : Raccourcie faute de métrage suffisant. Cette version est faite dans 1m40 de tissu. Nouvel arrondi créé au perroquet en gardant la longueur côté d'origine. Je n'ai pas cousu les poches.


Entoilage : Cette fois, j'ai entoilé le col, contrairement à ma 1ère version, et il se tient mieux !


Je tiens à préciser que je ne prend que de l'entoilage tissé, car il ne cartonne pas après lavage. Vous verrez sur cette page RASCOL par exemple les 2 types d'entoilages et vous verrez que le tissé est plus cher mais je préfère vraiment.




Coton Art Gallery, Morse Dot Sun,  Motif Personnel, Juillet 2017