Mon menu

mercredi 20 mars 2019

Tricot : Pull So Faded

Il est temps que je vous montre ce pull que j'ai terminé début janvier.


Pourquoi ce modèle :

Cela faisait longtemps que j'avais la laine et je voulais au départ faire le célèbre châle Find Your Fade.
Le problème est que je ne trouvais jamais assez de laines différentes pour ce châle et que je n'avais pas le courage de modifier les sections. Je me suis finalement dit que le pull So Faded de la même créatrice était finalement plus adapté à mes écheveaux et plus utile en plus. Je manque de pulls, pas de châles.

Mais c'est seulement le Fade KAL qui m'a enfin motivé à commencer ce pull !
Et ça tombait pendant le KAL du knittich, donc tout ça était bien motivant !

Ah 2018, c'était l'année des KAL, ca s'est bien calmé depuis janvier pour moi.



Les laines :

J'ai utilisé du beige à speckels de ArcoIrisYarns, et du gris Lainamourée.

De plus, j'étais partie sur du noir Lainamourée pour le bas du pull. 
Heureusement, j'ai fait un échantillon, chose que je ne fais plus pour les pulls en fingering, mais là, c'était pour voir si les couleurs allaient bien ensemble.
J'ai bien fait car le noir, ça tranchait trop. J'ai commencé quand même le pull, car il se commence par le haut sans savoir quelle 3ème couleur utiliser.


Arrivée à la 2ème couleur, quand j'ai vu les rayures que ça fait, j'étais déçue, je ne m'attendais pas du tout à ça. Et là, je me suis dis que je pouvais pas rajouter encore une couleur différente.
J'ai alors contacté Pauline de Lainamourée pour savoir si par hasard, elle avait un écheveau gris comme le mien mais plus foncé. Et là miracle, elle m'a dit qu'en effet, elle avait fait des essais plus foncés et qu'elle pouvait m'en mettre un de côté pour le CSF 2018.

Ça tombait super bien !

Au final, ce n'est pas très fondu, mais on reste dans les gris et j'ai la même qualité de laine partout, de la mérino Stellina !
Ca brille !

Je porte mon pantalon Safran de Deer an Doe.

Le patron :

J'aime beaucoup ce modèle pour son encolure et le fait qu'il tombe très bien.
J'aime tellement que j'ai tricoté ensuite la version enfant !
Mon choix de couleur par contre est plutôt casual je trouve.
Je n'ose pas le mettre au travail. Par contre, je le porte beaucoup en week end et en vacances comme dans les Alpes où j'étais la semaine dernière !



Résumé technique :

Modèle So Faded by Andrea Mowry

Taille : 34

Laine 75% Merinos - 20% Nylon - 5% Stellina :
292m de ArcoIris yarns Sussex 
+ 356m de Lainamourée Lancer un voeux dans la voie lactée
+ Lainamourée Charles non reproduit dans cette qualité

Réalisation : Modèle Top down, c'est au tricoteur de calculer quand il faut changer de laine. Mais comme elle donne un exemple en taille 34 et 3 couleurs, j'ai suivi ses indications.

Modifications :Aucune.

Je porte mon Jean Burda.


vendredi 1 mars 2019

Défi Burda #45 : Chemise de nuit

Aujourd'hui c'est défi Burda, et j'ai eu un peu chaud pour être prête à temps, j'ai fini de coudre les boutons avant hier avec passage en machine et photos faites dans la foulée !
Ah je trouve le mois de février trop court !


Changement de décor pour vous montrer mon nouveau pyjama.

L'idée :
L'idée de cette chemise vient de mon homme qui m'a dit beaucoup aimer ce style.
J'ai trouvé dans mes Burda une chemise qui ne ressemblait que par la forme, le tissu et l'ampleur changeant énormément le style.


La chemise :
Je voulais une chemise qui s'ouvre entièrement. Pour cela, j'ai juste évité l'étape de couture des 2 devants en bas. Et j'ai posé 3 boutons de plus.

La parementure est à même sur les devant. Ce qui veut dire que c'est juste plié sur l'envers, pas de bandes rapportées à coudre.

C'est une chemise toute simple, sans pied de col, avec quand même une jolie finitions d'encolure au biais.


Les raccords :
Les carreaux, c'est rude pour les raccords !
Je n'avais pas assez de tissu ni l'envie de m'embêter donc j'ai géré les raccords seulement sur la poche avant et aux poignets manches, et encore je me suis plantée, on voit bien que les carreaux blancs ne sont pas alignés sur les manches !



Par contre, devant, c'est nickel sans rien avoir géré, c'est juste la magie du pliage du tissu au moment de la coupe !



Résultat :
Grâce à la douceur de la flanelle, c'est un bonheur pour dormir, c'est juste encore large malgré mes réductions d'ampleur (pas d'élargissement au 40 et pli d'aisance supprimé). Heureusement que j'ai senti que c'était immense...


Ça reste quand même fidèle au cahier des charges, donc tout va bien !

Les explications proposent de coudre un monogramme sur le poche j'ai mis un tout petit cœur...



Résumé technique :

Modèle : Chemise de nuit 134 du Burda Style 12/2014



Taille : 38

Modifications : Suppression du pli d'aisance dos et des poches. Pas de passepoil au col. Pas de couture devant, pour avoir une patte de boutonnage jusqu'en bas.

Réalisation : j'ai trouvé les explications claires, surtout avec mes simplifications.

Tissu : Flanelle de coton Pretty Mercerie



mardi 19 février 2019

Tricot : Raina Shawl



L'envie :
Cela faisait longtemps que je rêvais d'un châle en brioche, depuis un certain AEF où j'ai admiré un châle de Cécile alias Que font mes mains. Il était en caramel au beurre salé de Lain'amourée, j'ai alors acheté la même laine tout de suite !

Finalement, je n'ai pas fait le même châle par contre, car je préfère les châles demi lune. J'ai alors craqué sur le Raina Shawl et il me fallait alors trouver une 2ème couleur.

C'est à Clamart Fil que j'ai trouvé mon bonheur, ce noir à speckles de Bibounette.


La réalisation :

Je dois admettre que je ne me suis pas soucié du niveau de diffuculté de ce châle, car je maitrisais déjà le point brioche.
En fait, ce châle est bien plus complexe car on a la totale : diminutions augmentations dans tous les sens, mais surtout des rangs raccourcis et une bordure qui nécessitent plusieurs jeux d'aiguilles.

Eh oui, il faut 2 jeux d'aiguilles circulaires pour gérer les rangs raccourcis, car comme vous le savez sûrement, on tricote 2 fois un rang de brioche. Hors, un rang raccourci signifie s'arrêter avant la fin du rang, impossible de retricoter le rang si on a qu'un câble.

Ensuite, pour la bordure, il faut une aiguille double pointe pour pouvoir tricoter 2 fois les rangs.

Au début, il faut trouver la logique et son rythme, après ca roule tout seul.
Le plus flagrant était avec la bordure, j'ai mis le même temps à faire les 30 premiers centimetres qu'à fait tout le reste.





Déboires et plaisirs :
J'ai fait pas mal d'erreurs, et impossible de défaire de la brioche... D'ailleurs, j'ai perdu des mailles à un moment, avec des augmentations en plus, j'ai vu la moitié des mailles partir en arrière et l'autre moitié partir en avant, je n'ai pas réussi à bien rattraper les mailles....
Malgré tout ca, je l'ai trouvé très agréable à tricoter, grâce aux différentes sections qui rythment bien le tricot. Je l'ai souvent mis de côté pour des KAL, et je le retrouvais toujours avec plaisir.




La laine :

Concernant la laine, le modèle préconise 150g de chaque couleur, pas génial car ca fait 1 écheveau et demi, 2 fois !
Et en plus, j'ai consommé que 120g de chaque couleur... Il me reste 80g de laine noire, et 180g de caramel au beurre salé.
Pas grave, je trouverai bien quelque chose à faire avec, sans refaire un châle de la même couleur.






















Résumé technique :

Modèle : Raina Shawl d'Andréa Mawry

Laine : 120g de Caramel au beurre salé de Lainamourée
120g de Bronze patinée de Bibounette

Réalisation : alternance de rayures et de brioche. Brioche assez technique, bien lire la 1ère page d'explication et pour la bande qu'on fait à la fin, perpendiculairement au châle, Andréa propose des tutos sur Youtube pour les diminutions.

Matériel nécessaire : il faut 2 jeux d'aiguilles circulaires, et une aiguille double pointe pour la bande finale.

Vous avez reconnu ma robe Magnolia présentée dans l'article juste en dessous.







mercredi 13 février 2019

Robe DDMagnolia



Me revoici avec une robe, ça faisait longtemps !

Comme j'en porte finalement peu, j'avais arrêté d'en coudre.
Mais c'était sans compter sur le dernier modèle de robe de Deer & Doe qui m'a fait de l'oeil dès sa sortie à l'automne dernier.

J'avais juste peur qu'elle ne m'aille pas. Mais le cœur a ses raisons...


J'ai un peu traîné à la faire car la partie toile et SBA ne me motivait pas beaucoup.
Autrement dit, je savais que je devrais faire un ajustement poitrine donc toile obligatoire.
Et j'ai finalement fait la même modification que ma robe Zéphyr, j'ai enlevé 1 cm sur les pièces devant comme l'explique le tuto Deer& Doe. (Ça m'amuse de patronner en fait, dessiner sur du papier, ça me rappelle la géométrie, team matheuse...)


Et vraiment, j'adore le résultat ! le cache coeur est bien plaqué ça ne baille pas, ça ne bouge pas, je suis épatée !

Comme j'ai pris du poids comme chaque hiver, j'étais un peu serrée à la taille, j'ai rogné sur les marges que d'un côté, celui où il n'y a pas de zip... J'ai donc gagné que 4mm mais ça a suffit !

J'ai hâte que le températures montent un peu pour la porter au travail !



Le tissu est assez connu dans le milieu de la couture, c'est la double gaze à pois dorée brodés d'Atelier Brunette que j'ai acheté au dernier CSF.
C'est un bonheur à coudre. Encore une fois avec Deer&Doe, c'est une couture très gratifiante.

J'ai juste dû rentrer quelques fils dorés sur l'envers du tissu.

J'ai oublié de prendre en photo l'envers, le col est fini au biais et la ceinture n'est pas doublée (ça m'a surpris mais ça évite une épaisseur).


Technique :

Modèle : Robe Magnolia de Deer & Doe version B manches longues

 Taille : 38 en haut avec SBA, évasé au 40 à la taille (avec quelques millimètres gagnés en cousant à moins d'1,5 cm à la taille...)

Réalisation : J'ai eu besoin de faire une toile pour vérifier le décolleté.
Tout se passe bien ensuite, c'est très bien expliqué. Même le zip sur le côté que j'appréhende toujours est bien invisible.

Modification : pas de nœud derrière

Tissu : Double gaze à pois dorés brodés d'Atelier Brunette, CSF fin 2018



vendredi 1 février 2019

Défi Burda #44 : A bas les chutes

Aujourd'hui, c'est défi Burda de Zélie décousue !

J'inaugure un nouveau thème pour ce défi : A bas les chutes !
C'est une formule rendue célèbre par les créations du papillon et que j'admire chez elle.


Jusque là, j'y pensais sans trouver d'idée. Mais cette fois, fin 2018, un peu désespérée par toutes mes chutes de tissus, en coupant ma blouse Nantes, j'ai décidé de ne pas ranger le tissu !
Comme je venais de faire un short, j'ai pensé tout de suite qu'un short taille 8 ans tiendrait dans mon petit reste de tissu.
J'ai pris mes Burda et pour une fois, j'ai trouvé très vite un modèle rapide à faire.


Enfin, rapide, seulement si on ne se trompe pas comme moi !



Eh oui, la seule particularité de ce short, ce sont les œillets, vous voyez le truc dans le style "j'y vais mais j'ai peur" parce qu'on ne peut pas revenir en arrière.
Et j'ai réussi à me planter, une fois la ceinture à même repliée, les œillets étaient sur l'envers !

Impossible à défaire ! Et impossible d'abandonner.
J'ai repris mes chutes de chutes et j'ai recoupé 2 bandes pour rajouter une ceinture rapportée, ça permet de ne pas replier la partie avec œillets sur l'envers !

Alors, forcément, ça augmente la hauteur du short, au dessus de la fourche en plus.
Mais vous savez quoi, ça tombe bien ! Le short est de toute façon trop long pour ma fille, il lui arrive aux genoux...D'où l'absence de photos portées, ça n'a aucun intérêt.

Je pense que ça correspond à du 10-12 ans, ça lui ira l'été 2020...

Ma foi, elle n'avait encore aucun short en 10 ans, ça tombe bien !
Pour l'instant, j'ai coupé un élastique à sa taille (car non ce n'est pas le ruban qui fronce la ceinture). Elle l'aura peut être envie cet été de le porter style jupe culotte.
Je pourrai toujours allonger l'élastique avec le temps.



Technique :

Modèle : Short 140 du Burda Style 07/2009, mon plus ancien Burda.

Taille : 8 ans allongé au 10 ans en haut et même en bas (oui j'avais peur que ce soit trop court...)

Réalisation : Très simple si on n'a pas peur des œillets (et du marteau). On positionne un biais dans la ceinture avant de la coudre, en le laissant dépasser par les œillets. On insère ensuite un élastique dans un trou laissé au dos.




Modification : Ajout d'une ceinture rapportée pour réparer ma boulette des œillets posés sur l'envers. (J'avais mal recopié les repères ou c'est une erreur patron, je n'ai pas vérifié )

Tissus : chutes du poly viscose Eglantine et Zoé

Mercerie : oeillets que j'avais depuis longtemps. A priori du surpermarché.
Biais Liberty, élastique de2.5 cm.


lundi 28 janvier 2019

Débardeur DD Givre et BILAN 2018


Déjà fin janvier, il est temps que je fasse mon bilan annuel habituel !

Mais d'abord je vous montre ma dernière cousette 2018, ma 35ème réalisation couture !


J'ai mis du temps à craquer sur ce patron car je le trouvais trop moulant, mais alors, quelle couture gratifiante !!

Très rapide à coudre à la surjeteuse, et ca tombe bien du premier coup. C'est ce que j'adore avec Deer & Doe, je connais ma taille, je sais que ca m'ira.

Mais pour tout vous dire, je n'aime plus les vêtements moulants avec l'âge, je l'ai cousu car en hiver j'aime mettre ce genre de débardeur sous mes blouses et chemisiers.

Je pense donc en coudre d'autres !




Je suis plutôt contente des mes raccords, ci-dessus.
Même si ca se gâte  un peu dans le bas du T-shirt à cause de la coupe ajustée, pas grave.

J'ai fait les ourlets à l'aiguille double, avec un fil mousse dans la canette.


Technique :

Patron : Givre de Deer & Doe

Taille : 38 élargi au 40 à la taille

Réalisation : très simple à la surjeteuse et ourlet à l'aiguille double

Modification : Je n'ai surpiqué ni l'encolure, ni les emmanchures.





----------------------------


BILAN 2018

Statistiques :


Voilà, je vous ai tout montré, comme je disais en intro, j'ai 35 cousettes et 13 tricots :





Je suis épatée d'avoir une moyenne supérieure à 1 tricot par mois. C'est grâce aux bonnets...
J'ai moins cousu qu'avant, c'est un peu logique avec le tricot qui prend beaucoup de place dans ma vie.
Mes coups de cœurs : Mon manteau DDOpium, mes 2 pantalons, mes blouses Burda et Nantes, tous mes tricots !


Mes déceptions : Mon bomber Burda qui peluche et ma blouse DDHoya qui froisse...


Défis :

J'en ai suivi 2 en couture et j'ai participé à des KAL en tricot.

Défi Burda de Zélie Décousue :
1 réalisation par mois comme prévu.
J'ai réussi à varier les plaisirs avec des modèles à porter au quotidien et d'autres de façon plus exceptionnelle avec pour finir des cadeaux de naissance. Ca sert à tout Burda !


Défi Réduis ton Stock sur Threed and Needles :




 J'ai eu un mal fou à ne pas acheter de tissu...Et le craquage est arrivé dès juillet.
Et quand je vois que 13m en moins dans mon stock, ca ne se voit pas, ca me motive à continuer ce défi ! Par contre, je ne saurais jamais si j'aurais pu coudre 39,7m de tissus sans en racheter, car j'ai cousu la moité des tissus achetés et que chaque achat me remotivait à coudre.

Les KAL :

J'ai découvert ces Knit Alongs sur Ravelry avec grand plaisir, j'arrivais à suivre ces défis sans me mettre la pression.
J'ai adoré le knittich deTricot & stitch et le crime du tricot express de Triple L !

Retour sur mes objectifs 2018 :
1. J'ai peu parlé de mes romans dans mes podcasts.
2. J'ai réussi à continuer les podcasts jusqu'à la fin de l'année !
3. J'ai eu donc des craquages tissus, mais j'ai réussi à diminuer mon stock !
4. Je n'ai donc pas toujours cousu en fonction de mon stock...
5. J'ai continué le défi Burda, Yes ! 43 défis au compteur !
6. Refaire les modèles que je portent le plus : j'ai recousu un pantalon Safran et une blouse Burda.
7. J'ai coupé seulement 20 carrés pour un plaid "chutes"...
8. Et enfin et surtout, oui, j'ai cousu et tricoté, tout simplement !
9. Mon rêve : me tricoter un pull pour moi...Yes ! J'en suis à 3 pulls pour moi fini ! Je n'espérais pas tant !

Mes objectifs 2019 ?
Continuer le défi Burda et le défi Reduis ton stock, mais ne rien m'imposer d'autres pour garder juste le plaisir de coudre et tricoter !
Je dois donc faire gaffe à ne pas m'emballer sur des défis ou des KAL impossibles à tenir.
































vendredi 25 janvier 2019

Trio de Jupettes



Voici aujourd'hui les 3 jupes que j'ai cousues pour ma fille au cours de l'année 2018.
Ceci en plus des 2 cousettes dont je parlais dans mon dernier article...


JUPE COLINE



J'ai eu envie de tester la jupe élastiquée du livre Vêtements à coudre pour les 8-12 ans car j'aimais qu'il y ait des poches.
Ca ne se voit pas sur les photos, elles sont prises dans les coutures côté.

J'ai laissé choisir le tissu par ma fille, que j'ai coupé dans le mauvais sens, il y a de fines rayures qui sont normalement verticales, là elle sont horizontales. Pas trop grave apparemment pour ce modèle car ma fille l'a porté plusieurs fois.

Ca lui va très bien, dommage que je n'ai pas de photos, j'en ai juste eu en bas de cette article où on la voit à peine...

Par contre, j'aime moins l'envers de l'élastique...
Mais la couture dos de l'élastique est pratique pour identifier le milieu dos. Je n'ai pas eu besoin de lui coudre un étiquette pour qu'elle mette facilement sa jupe.

Technique :

Modèle : Jupe Coline du livre vetements à coudre pour les 8-12 ans de A. Benilan

Taille : 8 ans

Tissu : 60 cm de Coton imprimé de Sacré Coupons
+ élastique France Duval Stalla

Modifications : Coupé perpendiculaire au droit fil par erreur.
Ourlets non prévus dans le livre car elle est faite en jersey.
En coton, ourlet obligatoire, j'ai fait un mini ourlet avec le pied spécial que je ne maitrise pas très bien.






-----------------------


JUPES SANS PATRON




J'ai aussi cousu une jupe élastiquée toute bête sans poche et sans ourlets pour Halloween et les fêtes.
Elle est en fait transparente, et doit se mettre par dessus une autre jupe pour la rendre festive.

Voici ci-dessous avec la jupe Coline qu'on voit à peine donc.





Technique :

Modèle : Perso, 2 rectangles, un élastique... 
Tissu : Tulle étoilé de Ma petite mercerie, acheté en 2012 ! Chute de cette jupe.

Juste après cette jupe élastiquée, je me suis dit quand même que je préfère les finitions de la ceinture rapportée avec élastique caché à l'intérieur et marges de coutures cachées aussi.




Pareil, sans patron, tout simple.

J'ai fait cette fois un double rentré bien large, car j'ai voulu utilisé mon coupon en entier. J'ai donc raccourci la jupe comme ca, ca permettra en plus de l'allonger l'an prochain !



Cette fois, j'ai dû mettre une étiquette pour identifier le dos (surtout pour que les coutures côté soient bien sur les côtés en fait) car là, les finitions sont tellement nickel qu'on ne voit rien.



J'ai déjà fait ce genre de jupe plusieurs fois, et j'aime beaucoup. Dommage que celle-ci froisse beaucoup.

Voici la seule photo portée....




Technique :

Modèle : Perso, des rectangles... 
Réalisation : J'ai d'abord froncé les jupes, et j'ai cousu la ceinture qu'après. Lélastique vient froncer à nouveau la ceinture, mais moins que si c'était froncé comme la jupe.
Tissu : coton France Duval Stalla cerises, qui date de plusieurs années.



J'adore liquider des chutes de cette façon !
Il ne me reste que le 1er tissu car j'avais un très grand coupon.

lundi 21 janvier 2019

Blouse Nantes

Il me reste encore 2 cousettes 2018 à vous montrer.

Je vous montre rapidement tout ça avant fin février pour pouvoir faire un bilan fin janvier.



Cette blouse, je l'ai découverte au salon CSF de novembre dernier.

J'ai craqué sur le modèle de présentation sur le stand d'Anne Kerdilès Couture.

J'ai donc acheté le patron et dès le soir même, je l'ai décalqué.
Bon, faut pas rêver, je ne suis pas raisonnable pour autant, j'ai acheté d'autres patrons et 2 tissus, rien d'autre n'a bougé pour le moment....

Faut croire que c'était le seul patron indispensable, car je l'adore ma blouse, je la porte depuis au boulot dès qu'elle est propre et bien repassée (pas comme sur les photos....)



C'était un bonheur à coudre dans ce tissu légèrement extensible.
J'ai juste été déçue d'un point : il n'y a pas d'embu aux manches, ce qui facilite grandement la couture, mais qui n'est pas des plus seyants quand on lève les bras.
Bon, dans ma vie finalement, ce n'est pas du tout gênant, je ne lève pas souvent les bras,et surtout pour le moment, j'ai un gilet ou une veste par dessus.


Technique :

Patron :Nantes de Anne Kerdilès Couture

Taille : 38 élargi au 40 en bas.

Réalisation : Très bien expliqué, marges comprises, il faut juste être appliqué pour la pose des passepoils, qui s'est faite très bien pour moi grâce à mon tissu un peu extensible.

Modification : aucune, à part un ourlet de 1cm au lieu de 2cm car je trouvais que c'était un peu court sur moi.

Tissu : Polyviscose avec élasthane de Eglantine et Zoé. Salon AEF début 2018.
Passepoil  légèrement doré, Mercerie de Charonne, Salon CSF fin 2018.