Mon menu

jeudi 20 février 2020

Kit Trousse Sur un fil




Voici encore un modèle fait grâce à Céline de la boutique Sur un fil.
J’ai bien craqué le jour de l’atelier couronne de Noël, car en plus du bonnet, j’ai acheté le magazine Woolez vous et de quoi faire une grande trousse.



Le kit comprend tout le nécessaire pour la faire : le tissu principal, la doublure, la ouatine thermocollante, le fil doré et le zip.

Il manque juste le fil classique car le fil doré ne sert qu’au matelassage.
Ce fil a une grande tendance à se dédoubler, donc comme c’est indiqué dans les explications, il faut matelasser à la vitesse la plus lente de la machine à coudre.

Ce matelassage est d’ailleurs la partie la plus longue, surtout si on fait des losanges comme moi, car on peut aussi faire seulement des rayures.
J'ai tracé les traits au stylo Frixion pour avoir des lignes bien parallèles.


J’adore le motif de ce tissu !
Et ce zip doré... je suis complètement fan de cette pochette.

Et la bonne surprise : mon encours tricot à 3 écheveaux rentre dedans !

J’ai beaucoup aimé la finition côté des zips (ci-dessous) que je ferai à chaque fois désormais. Ça faisait très longtemps que je n’avais pas cousu de trousse il faut dire.
Mais en ce moment, j’ai une période accessoires, ce n’est pas fini….


Résumé technique :

Modèle : kit trousse de Sur un fil
Taille : unique
Tissu : inclus dans le kit
Niveau : facile ! Très bien expliqué !
Modifications : aucune.

vendredi 14 février 2020

Pyjama enfant Ottobre




En avril 2019, en devant commander un tissu pour un défi Burda, j’ai craqué en plus sur un jersey phosphorescent.

Fin décembre, j’ai enfin attaqué ce tissu pour coudre un pyjama à ma fille début janvier.
J’ai repris le modèle Ottobre fait il y a 4 ans. Qu’elle porte toujours d’ailleurs, il est génial ce modèle !



Je précise, il est génial à porter, car à coudre, c’est une autre histoire si on suit les explications.
Je n’aime pas du tout coudre du bord côtes à cheval comme du biais.
Ça fait trop d’épaisseur sur trop peu de largeur.
J’aurais dû y penser avant la coupe, car biais à cheval veut dire absence de marges de couture, donc plus le choix une fois coupé.

J'ai triché, on peut voir ci-dessous, que j'ai fait la piqûre juste sous le bord côte sur l'endroit, et au ras du bord côte sur l'envers. Au point élastique.


Les manches sont froncées à l’aide laminette.
Tout cela fait un peu de travail quand même avant d’assembler si rapidement l’ensemble.
Mais qu’il est long ce pyjama ! Ca m’a impressionée au moment de surjeter les côtés !



Mais j’adore voir ma fille dedans, pendant des années.
Elle adore son nouveau pyjama, surtout qu’il est phosphorescent.
Mais alors, impossible à prendre en photo !
Vous avez donc droit à 2 photos pas top pour vous donner une idée : ce sont les yeux des chats qui brillent.

Et voilà un jersey de moins en stock ! Et aucun reste !



Résumé technique : 

Modèle : 31 du  Ottobre 6-2015 


Taille : 140 raccourci à la taille de mon tissu (1m20) pour ma puce de 140 cm (j'ai l'impression que ça fait longtemps que je dis qu'elle fait cette taille d'ailleurs, c'est parce que ça fait un moment que j'arrondi à la dizaine supérieure...Là, elle est à 139.5 cm exactement !)

Tissu : Tissu Oeko-Tex Jersey Phosphorescent Cat's eyes de Ma petite mercerie 

Réalisation : un peu pénible de poser du bord côte à cheval, sinon, c'est facile !

Modifications : Pas de patte de boutonnage décorative devant pour simplifier.



samedi 8 février 2020

Tricot : Bonnet à torsades

En décembre, à force de voir des bonnets dans la rue, j’ai eu une envie subite d’un bonnet écru, bien chaud, à torsade et pompon en laine.


Je savais exactement ce que je voulais donc je n’avais ni la laine ni le modèle.
J’ai trouvé rapidement le patron grâce au moteur de recherche de Ravelry, c’est vraiment bien fait. Et en plus, les explications sont gratuites.

C’est un modèle en anglais, ce qui ne me dérange pas, surtout quand c’est simple comme ca.


La laine, j’ai profité de l’atelier Couronne de Noël à Sur Un Fil à Orsay pour acheter de la BC Garn bien épaisse, qu’elle vendait aussi à ce moment là dans un kit de bonnet d’ailleurs car elle propose régulièrement des kits très sympa, je viens de tester, à venir !

Bref, c’est la 1ère fois que je teste cette marque de laine, c’est un bonne surprise, c’était un bonheur à tricoter, et quelle douceur au porter !



J’ai commencé l’année 2020, le 1er janvier, en castonnant ce bonnet !

Et je n'ai mis que 3 soirée à le faire, puis un petit moment un week end pour faire le pompon.


Il faut dire que c’est un bonnet qui se tricote avec des grosses aiguilles, et donc monte très vite.
Je tricote les torsades sans aiguilles auxiliaires pour être plus à l’aise, il m’a suffit de 3 soirées pour finir ce bonnet, moi qui mets plutôt 5 soirées avec de la fingering.



J'ai donc fait le pompon moi même, ce n'est pas expliqué dans le modèle. Je suis contente d'avoir réussi à le faire bien dense. Juste avec 2 cercles coupés dans du carton alimentaire.

J'espérais ainsi finir mes 3 pelotes, mais il me reste quand même quelques grammes, mince.


Résumé technique :

Modèle Cable Love Pom Pom by Jami brynildson

Taille : Unique et nickel !

Laine : BC Garn Hamelton n°2 pelotes de 50g 60m (Bulky), j’ai utilisé 115g

Aiguilles : 4,5 car je tricote lâche.

Niveau : très facile si on a l’habitude des torsades, sinon, c’est un bon 1er projet à torsades.

Modifications : aucune à part l'ajout du pompon.


Je porte mon pull Heather de Même les anges tricotent.


samedi 1 février 2020

Défi Burda #55 : T-shirt enfant et ses chutes

1er février, c’est jour de défi Burda !



Je suis revenue à la couture utile ce mois ci, ma fille manquant cruellement de T-Shirt manches longues. Pour pouvoir diminuer la fréquence des machines, j’ai préféré coudre !


Pas d’originalité ce mois ci donc car j’ai repris un modèle Burda déjà recopié.
J'ai plusieurs coupons de jerseys assez enfantins, et je privilégie donc les plus enfantins d'abord.


Comme l’autre fois, j’ai gansé de biais l’encolure dos qui a un simple repli.
Mais je n’étais pas au top ce jour là, j’ai fait une couture de trop…

J’ai choisi du biais mauve car elle aime mais surtout parce qu’au soleil, du mauve apparaît sur le tissu, eh oui, c’est le tissu magique des Coupons de St Pierre.
Ah, elle a fait de l'effet dans la cour d'école !


Bon, je sais que l’effet magique s’estompe avec le temps, mais j’avais déjà ce coupon et je me suis dit qu’en manche longue, porté donc l’hiver sous les pulls est gilet, il ne devrait pas voir beaucoup d’UV. Et donc l’effet s’estompera moins vite.
Car j’ai fait l’étude du tissu, ce sont les UV et non les lavages qui estompent la couleur. J’ai fait un article là-dessus.
Ca me fait réaliser que je n'ai pas regardé comment a vieilli son dernier T-Shirt magique.

J’ai oublié de regarder les explication Burda et du coup, j’ai oublié de faire les fentes côtés.
Ah, j’ai du mal de toute façon à faire 2 fois la même chose exactement, autant varier les plaisirs.
Si vous voulez encore du Burda, vous pouvez aller voir la pochette que j’ai publié il y a quelques jours ici. Sinon, je parle des chutes ci-dessous.


Résumé technique :

Modèle : T-Shirt enfant mixte 139 Burda Style 05/2011
Taille : 128cm toujours, allongé cette fois de 5 cm au corps et 6,5cm aux bras. Pour ma fille de toujours 140cm (elle ne grandit pas l'hiver). Elle aime les manches très longues en plus.
Tissu : Jersey magique des Coupons de St Pierre
Niveau : facile
Modifications : biais à l’encolure dos (très facile) et ourlet du bas simplifié.

J’ai vu qu’il me reste une chute de tissu pile à la taille d’une culotte, donc elle va bientôt avoir la culotte assortie. Effet magique complètement inutile mais pas grave.


-----------------


Et les chutes ?


Comme il me restait des chutes donc, j'ai eu l'idée de faire une culotte, et en la découpant, j'ai réalisé que ce serait plus rigolo de faire des chouchous qui se colorent au soleil.


Le hasard fait que j'ai emprunté le magazine Fait Main couture de janvier 2019 sans but précis et un modèle de chouchou y est présenté !


Par manque de tissus, le chouchou est beaucoup moins large que préconisé, mais ca va quand même !

Elle porte son pull Heckla et un tour de cou que je présenterai plus tard.


J'ai quand même fini la culotte, qui ne devrait pas se colorer donc, mais ça reste utile !
Toujours en utilisant le patron Thalassa de Petits Dom.

Bon, là, je n'ai plus d'élastique à culotte, déjà que j'ai dû en mettre 2 différents, il va falloir que je refasse un petit stock !



dimanche 26 janvier 2020

Bilan 2019

Voici enfin mon bilan créatif de 2019 :

J'ai cousu 36 modèles, fait 12 tricots et nouveauté : 2 broderies et une activité sans fil ni aiguille !
J'ai continué mon blog, les défis Burda et Réduis ton stock, fait quelques KAL et tests tricots.
Côté perso, j'ai changé de poste au travail, avec moins de stress, ce qui s'est répercuté sur mes loisirs.
Et comme 2019, c'est l'année du neuf, j'ai aussi changé de machine à coudre.

Allez, c'est parti pour les statistiques par catégorie !

Côté couture :



J’ai cousu à peu près autant qu'en 2018, surtout pour ma fille car elle a plus besoin d’habits que moi.
J'ai eu aussi envie de coudre des pochettes, ça, c'est à cause du tricot :-)

Pour ma fille

Pour moi

Pochettes et doudous

Tout a été ou sera porté, aucun fail. Même le jogging, il est déjà à la taille de ma fille. Elle a aussi porté le short.
Je vois que j'ai surtout cousu des hauts. J'ai plus de mal à coudre des bas à la bonne taille.

Défi Burda de Zélie Décousue :

J’ai réussi à nouveau à réaliser un modèle Burda par mois, avec des réalisations allant du très simple à plus complexe. Je privilégie le simple utile de plus en plus.


J'ai réalisé que mes articles de blogs les plus vus sont ceux du défi Burda. Grâce à Zélie Décousue j'imagine !


Côté tricot :

J’ai terminé 12 tricots, 1 par mois en moyenne, comme l’an dernier.
Fin 2018, j’avais fait un Make Nine 2019 sans le communiquer. Juste pour voir si j’étais capable de le tenir. Au final, je m’y suis presque tenue, en réalisant 8 projets sur 9.
J’ai à nouveau réfléchi pour 2020, j’en parle après.



Pour ma fille

Là, j'ai eu plus de mal à tricoter pour ma fille. Car elle ne manque pas de pull. Il faudrait quand même que je lui tricote un gilet, j'ai pallié ce manque avec 2 gilets cousus en 2019. Elle porte très peu le pull en jacquard, elle préfère la laine superwash…

Pour moi

Moi je porte tout, beaucoup. Mais je réalise que j'ai un peu trop de châles maintenant, il faut vraiment que je me calme. Je manque aussi de gilets.

Autres arts du fil :

J’ai aussi fait 3 autres réalisations avec du fil ou du tissu : 2 broderies et une couronne de Noël avec ma fille. Je suis ravie d'être revenu à la broderie et ravie de partager des moments avec ma fille autour des arts du fil. Elle vient de se remettre à la couture d'ailleurs.





Côté tissus :


J’ai à nouveau participé au défi Réduis ton stock sur Thread & Needles, en comptant les métrages entrants et sortant du stock. J’ai supprimé 15m de mes étagères, contre 13m en 2018.




J’ai juste un problème, mon stock de tissu prend toujours autant de place…
Je rempile cette année en essayant d’être plus stricte sur l’achat de tissu.
En 2019, j'ai acheté 13 coupons et il ne m'en reste que 2 de non cousus, c'est beaucoup mieux qu'en 2018 !
Ce sont toujours les "vieux" tissus qui sont durs à coudre !


Rappel de mes objectifs 2019 :


Continuer le défi Burda et le défi Réduis ton stock, mais ne rien m'imposer d'autres pour garder juste le plaisir de coudre et tricoter !

Je dois donc faire gaffe à ne pas m'emballer sur des défis ou des KAL impossibles à tenir.


Objectifs faciles et relevés haut la main !


Mes objectifs 2020 :

Projets tricots :

Grâce à Ravelry, je gère bien mes projets.
Sur ce site, j'ai associé presque toutes mes laines à un projet, ça en fait 12 justement, en phase avec ma cadence tricot. Donc, mes seuls achats seront pour compléter la laine existante si un projet le nécessite.
Ma fille a besoin de : tour de cou, bonnet, gilet.
J'ai besoin de : gilet et pulls.


Projets couture :

J’aimerais tant pouvoir associer tous mes tissus à un projet mais je n'ai pas trouvé d'application qui me motive autant que Ravelry même si mes tissus sous Trello, j'en ai trop en fait...

Même pour le défi Burda qui ne nécessite que 12 modèles, je n'arrive pas à planifier à l'avance.
Je pense qu'il faudrait que je sorte de temps en temps mes tissus pour les redécouvrir.
Je vais donc procéder par étape, la 1ère étant de coudre mes jerseys pour ma fille qui a besoin de T-Shirts.
J'ai prévu de me coudre une ou 2 jupes pour moi car j'ai tout d'un coup envie d'ensembles pull court/ jupe pour changer des mes habituels looks blouse/pantalon.
Et je ferai surtout au fil des besoins.
Il faut que j'arrive à acheter encore moins de tissus que l'an dernier.
En ce moment, je couds des petits projets qui nécessitent que des chutes.

A venir le 1er février


Bon, objectifs plus précis, moins faciles à tenir !

Bravo et merci si vous avez tout lu !


mercredi 22 janvier 2020

Pochette Burda et couronne de Noël

Voici maintenant la pochette Burda avec une déco en bonus qui rentre aussi dans le thème "A bas les chutes" !



Cette pochette, j’aurais pu la montrer pour le défi Burda, mais comme c’est un modèle que j’ai déjà fait et que je sais que j’aurais autre chose à montrer le 1er février, je préfère le montrer dans cet article thématique.

C’est en effet un pochette déjà réalisée cet été.
J'aime beaucoup la finition en haut avec les liens qui ne sortent pas par le même trou.



Je l’ai tout de même encore modifiée, en la doublant et en ajoutant une poche intérieure.


De plus, j’ai encore modifié les dimensions, pour m’adapter à ma chute de tissus.
Car oui, c’est encore un modèle idéal pour chutes de tissus !

Je l’ai offerte à une tricoteuse lors d’un SWAP de Noël. Garnie de cadeaux donc.




Résumé technique :
Modèle : Burda Style
Taille : dimensions divisées par 2 et encore réduites par manque de tissu.
Tissu : chute de ma robe Opale et chute d’un coton gris.
Niveau : Facile !
Modifications : dimensions réduites donc + 2 pochettes cousu pour faire la doublure + poche à l’intérieur + 2 ouvertures pour les liens.


Ensuite, la couronne de Noël :



Je l’ai réalisée avec ma fille chez Céline dans sa boutique Sur un Fil à Orsay, lors d’un atelier qu’elle organisait.
Que c’est agréable de faire un atelier chez elle !
Pas de couture là, juste de la découpe et des nœuds.
J’ai pu apporter mes chutes, quelle joie ! Même si on a aussi bien pioché sans ses beaux tissus mis à disposition. On les a coupés aux ciseaux cranteurs, c'est plus sûr !
On l’a réalisé en 1h45.
Le support est un support à abats jour qu'on trouve facilement en magasins de bricolages.


Vous pourrez voir que j'ai inspiré ma copine Christelle alias @epec78. Elle aussi fait revivre son blog, c'est génial !

jeudi 16 janvier 2020

Tricot : Test Etole Reflet

Voici aujourd'hui le tricot qui m’a accompagné fin 2019, un test pour Hélène, alias Lacazavent.

C’est une étole rectangulaire, comme une écharpe donc, mais on ne s’ennuie pas avec les 11 sections différentes.



Je voulais absolument utiliser de la laine de mon stock alors j’ai accepté de faire ce test seulement si ma seule laine adéquate, dégradée, était acceptée. Hélène est très sympa ! Elle était curieuse de voir le résultat, moi aussi en fait….
Je crois, au final, que je préfère les autres versions des testeuses, mais mon écharpe me plait bien quand même.


Le début va vite, heureusement d'ailleurs, car je suis partie sans échantillon et c'était trop lâche, j'ai tout défait quand j'ai vu que j'avais perdu une maille avant de la dentelle.
La partie centrale par contre donne l'impression de ne plus avancer, à cause des multiples nopes qui font tricoter sur place. Je me trompais souvent en plus, je tricotais 2 rangs pour en défaire un au début.
En fait, je suis beaucoup plus à l'aise avec diagrammes, et comme je n'étais pas la seule, Hélène a accepté de nous en fournir un, c’est allé beaucoup mieux !





Je repense aussi aux échanges qu’on a eu, ça ne doit pas être agréable pour la designeuse d’avoir des remontées d’erreurs, mais en même temps, les testeuses adorent se sentir utiles. Donc les designeuses font plaisir aux testeuses en laissant des coquilles :-)
Et particulièrement ce modèle, avec toutes ces sections, demandent beaucoup de relectures.
C'est super bien expliqué, quel travail pour Hélène !


Après la section centrale, on refait les mêmes sections, à l'envers, afin que ce soit symétrique.
La 2ème moitié se fait alors plus vite que la 1ère moitié, j'ai donc fini plus tôt que je pensais, et le hasard a fait que j'ai fini le 31 décembre, je ne m'y attendais pas du tout, j'étais ravie !




J'ai commencé l'étole du côté noir et c'était agréable de voir la couleur s'éclaircir.
Mais ce n'est qu'au blocage que j'ai vu la bande noir qu'on voit bien ci-dessus.
Il faut dire que j'ai utilisé un gradient de 200g donc de 2 écheveaux, et la bande noire et justement au début du 2ème écheveau.



Mais comme sinon, porté, ca ne se voit pas, ce n'est pas trop grave.

Ce gradient fait plus de rayures que mon 1er châle en gradient jaune de la Fée Fil toujours. Celui là était fait que d'un écheveau de 100g. Plus simple sûrement. Pour rappel :


En tout cas, je suis ravie d'avoir une écharpe, ça change des châles !



Voilà comment le je la porte tous les jours, ci-dessous.



Résumé technique :

Modèle : Reflet de Lacazavent

Taille : unique

Laine : Gradient La Fée Fil, fingering

Aiguilles : 3 car je tricote très lâche et cette laine est très fine pour de la fingering

Niveau : intermédiaire, il ne faut pas avoir peur des nopes.

Modifications : Aucune !







Je porte mon pull Il grande Favorito d'Isabelle Kraemer.