Mon menu

vendredi 23 décembre 2016

Bilan 2016


 


Ca y'est, c'est Noël !

J'en profite pour mettre un peu de neige sur mon blog et pour vous souhaiter de bonnes fêtes !

J'ai finalement cousu pour Noël, mais j'en parlerai en janvier.


Pour clore l'année, je vous propose mon bilan couturesque.

Cette année, j'ai cousu 48 modèles, dont 26 pour moi, 18 pour ma fille et 4 cadeaux.
2 de moins que l'an dernier.
Et tant mieux, je préfère coudre moins mais mieux.

En plus, j'ai dû me remettre en question cette année.

En effet, mon entourage ne comprenait pas ma pression pour le défi Burda, qui m'a fait en effet coudre intensivement parfois en fin de mois.

BURDA pour moi :


Donc j'ai ralenti à l'automne, ca ne se voit peut être pas, mais c'est pourtant vrai :
- J'ai profité de la nouvelle formule Burda pour coudre plus tranquillement d'anciens modèles
- j'ai priviligié les modèles simples
- j'ai arrêté de m'imposer de coudre le week end pour profiter de ma famille
  
Mais bon, le pire dans tout ça, c'est que j'ai réalisé cette semaine, en cousant pour Noël, que j'aimais me mettre la pression parfois. Je crois que c'est l'adrénaline qui me booste et me fait du bien...


Autre problème qui est arrivé en fin d'année : une claire démotivation pour coudre pour moi.
Mais ca va revenir !

D'ailleurs un bilan des succès et flop devrait m'aider à me rebooster :

Car finalement, en comptant bien, j'ai raté vraiment qu'une cousette non montrée : le pantalon Safran.

J'ai sinon 2 cousettes qui nécessitent une opération de dernière chance :

 
J'adore ma robe rouge, mais les boutons sont trop espacés, on voit tout quand je m'asseois, je dois donc rajouter des boutons.
Ma blouse m'en a fait voir : j'ai ajouté un zip, agrandi le dos, ca ne va toujours pas, donc je dois en faire une blouse sans manche, c'est dommage mais je sais que je la porterai enfin comme ca.



Ensuite j'ai 4 tenues pour lesquelles je suis mitigée :



Ces robes évasées ne sont pas boulot compatible, va falloir trouver des occasions...
Ma robe Imagine baille au décolleté quand je m'asseois, je vais retenter de la mettre avec mon homme pour me faire un avis définitif.
Je n'ai pas eu beaucoup envie de mettre ma veste en soie, à voir si ca revient avec les beaux jours.



Voici maintenant les tenues que j'adore et porte dès que je peux !
  


 
Et enfin les tenues que j'aime beaucoup mais que je n'ai finalement pas beaucoup porté encore.







Ensuite, un seul bébé à gâter cette année,
une seule cousette pour mon homme car il préfère que je me contente de faire ses ourlets de pantalons (Tant pis, j'ai cousu pour les autres hommes de la famille pour Noël !)
Et j'ai cousu pour les copines de ma fille.

 

Ma fille justement, j'ai encore bien cousu pour elle, en fonction de ses besoins et de ses demandes.
Ce qu'elle porte le moins finalement, ce sont les robes...
 


 
Mes patrons indépendants chouchou restent Deer And Doe et Her Little World.
Mais je couds surtout à partir de magazines.


Pour 2017, je ne ferai pas de plans sur la comète, mais j'ai envie d'innover en vous parlant de mes lectures.

A l'année prochaine pour vous montrer comment je gère le défi Burda et mes romans.


4 commentaires:

  1. Une belle idée, ce récapitulatif !
    On voit aussi que ce défi Burda n'est pas toujours bien vécu par l'entourage... j'ai pareil chez moi. Je suis ravie que tu continue ! C'est vrai que la nouvelle formule est quand même plus cool.
    Très belles fêtes de fin d'année, à très vite

    RépondreSupprimer
  2. Quelle production! C'est impressionnant! Le défi burda et notre entourage: chez moi ils ont l'air d'avoir enfin compris le concept... ça a été long!
    Bonne fêtes de fin d'année, et à bientôt!

    RépondreSupprimer
  3. Ben mince alors, j'étais loin de me douter que cela pouvait te générer du stress ce défi. J'adore coudre dans l'urgence avec la décharge d'adrénaline que ça envoie.
    En tout cas, c'est une belle rétrospective!
    Longue vie à ta couture!

    RépondreSupprimer