Mon menu

samedi 14 mars 2015

Stage Coupe Couture mairie de Paris #3 : La robe !




Oui, ca y'est, cette fois, on arrive à la robe !

Voici les instructions




Vu qu'elle n'est pas à ma taille, j'ai choisi le tissu le moins cher de mon stock :
un coton rouge à 10€ les 3m des Coupons de Saint Pierre.


On commence par repasser sur des tables de rêves ! Vapeur de folie et grande table refroidissante !
On a d'ailleurs eu un cours de repassage au passage ! 
Les manches se repassent seulement sur une jeannette par exemple.




Ensuite la coupe !

J'ai appris à mettre mes pièces dans le droit fil ! Eh oui, ca parait évident, mais il ne suffit pas de faire à l'oeil comme je faisais, il faut mesurer la distance à la lisière.
Il faut être PRE-CIS, maître mot de ce stage !



On a aussi appris une technique pour les cols : couper le sous col dans le biais. Ce qui m'a valu un peu de reflexion pour tout faire tenir dans mon coupon d'1m50.



 Ensuite, petit moment de stress : dompter la surjeteuse.
Contre toute attente, j'ai adoré !! Je veux la même !
La seule difficulté est dans les courbes, dur dur de ne pas surjeter dans le vide...


Par contre, j'ai beaucoup moins aimé la machine à coudre, j'ai même oublié de la prendre en photo, alors je vous fais seulement un zoom de ce que j'ai.


Déjà, la prof et une fille du cours ont galéré à les faire marcher. Ensuite, je l'ai trouvée non précise, un peu comme la surjeteuse, mais c'est plus génant ici, surtout pour la pose du passepoil ! Et on n'a qu'un pied de biche...

J'ai quand même réussi à atteindre mon objectif : coudre les devants et dos.
J'étais un peu comme dans Cousu main à vouloir poser ma robe sur mon buste avant que la prof nous dise "C'est fini ! Le stage est fini, on remballe !"

Car il n'y a que sur ce buste que ma robe va, je voulais voir le résultat !




Et ca y'est, le stage est fini ! Finies les discussions entre filles sur la couture, fini le super resto Wok, fini le quartier Bastille qui m'a rappelé mon ancienne vie de célibataire, finies les machines de compèts, finie la pause enchantée !

Bref, j'ai beaucoup aimé ce stage car j'ai découvert le modélisme, et j'ai découvert que j'adorais ca. J'ai aussi apprécié la rigueur de la prof.




Mais la robe n'est pas finie.
Prise dans mon élan, j'ai fait les manches et le col le week end suivant. Finition avec biais.

TADAAAA !



















Et le problème qui me démotive à repasser...




Donc à ce stade, je bloque !


Soit je réduis la patte de boutonnage qui ne sera du coup plus dans le droit fil donc va se déformer.
  
Soit je coupe le bas, j'en fais un chemisier, ca réduira le problème, mais la patte de boutonnage ne sera toujours pas dans le droit fil.

Soit elle intéresse quelqu'un qui fait du 36 et je la fini pour elle !



Vos avis sont les bienvenus car pour le moment, c'est mon mannequin qui la garde !









4 commentaires:

  1. Coucou Sophie, super tes articles tout comme ton blog! Oui tu as raison, nous avons passé une semaine de folie même si c'était très technique, parfois décourageant... C'était vraiment chouette. Bravo pour ta réalisation, les harmonies de couleur sont jolies comme tout. Bises.

    Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurence ! C'est un bon souvenir oui !

      Supprimer
  2. Merci Sophie pour ces posts qui rendent parfaitement compte de notre folle semaine, en effet, très technique mais super formatrice!
    Ta robe est très jolie. J'espère qu'elle trouvera preneuse. Ce serait dommage de la laisser comme ça...
    A bientôt!
    Natacha

    RépondreSupprimer
  3. Quelle chance ce stage. Ca donne super envie... sauf pour la surjeteuse et la machine à coudre qui sont plutôt effrayantes (sans sous titre, je n'aurais jamais deviné que la surjeteuse en était une). Dommage que la robe ne t'aille pas. Tu ne peux pas la modifier pour l'adapter à ta morpho???? En tout cas elle est très bien réalisée et elle va super à ton mannequin.

    RépondreSupprimer