Mon menu

vendredi 6 février 2015

Ma Bruyère

Je n'aime pas faire de vagues ni parler de choses sans rapport avec la couture ici.

J'ai quand même envie de dire que j'ai été impressionnée par ces articles très aboutis ici et , bravo.
Et quand je vois à côté le dernier article de Deer & Doe, je vois à quel point ce n'est pas simple d'être créatrice de patrons.
Et quand je vois l'engouement que les réseaux sociaux peuvent susciter, je ne serais pas très étonnée que certaines en profitent.

Il faut dire que ces fan attitudes me dépassent un peu. Par exemple, je n'ai pas compris le succès des ananas !
Mais j'ai compris à ce moment là que cette fille (Marie) pouvait vendre n'importe quoi. Et ca, c'est un talent. (Mention spéciale pour sa chemise en photo sur les JCA addicts et sur la page de SON patron ! EDIT du 27/03/15 : je suis attristée, j'apprends que le lien JCA a été supprimé et que les auteurs des 2 articles ont été contraintes de retirer leurs articles sous peine de poursuites judicières. Suppression de preuves avant d'attaquer. Ca me parait un peu facile, des copies d'écrans peuvent ressortir...)


Moi, je ne suis pas tendance, je cherche avant tout à me faire plaisir sans me ruiner ni perdre la raison (pas facile dans un magasin de tissus j'avoue...)

Keep Calm and Sew On

Au passage, j'ai appris que j'avais le patron de la chemise de Marie sans l'avoir acheté ! Car j'ai le Burda en question, qui me tente d'ailleurs depuis un moment.

Mais en attendant de gérer la couture d'une chemise Burda, je m'entraîne sur des modèles mieux expliqués et qui me plaisent beaucoup !





Cette Bruyère, comme tous les patrons d'Eléonore, savent vraiment mettre les formes en valeurs.
Si j'ai du mal à remplir le haut, j'apprécie la taille marquée et les hanches cachées.





Côté technique :

Comme mon tissu est très fin, j'ai suivi les préconisations en faisant des coutures anglaises. Les finitions me plaisent beaucoup.
Le col n'a pas de pied de col, mais avec de la vlieseline, il se tient bien quand même. (Mince, mes cheveux le cache, voir la dernière photo pour la preuve de mes dires).
[EDIT après mon stage couture ] : Ce col a un bien un pied de col, qui s'appelle un pied de col à même.
Explications très claires, taille 38 en haut et 40 en bas comme d'habitude mais il faudrait que je réduise encore un peu le haut.







Eh oui, ca baille parfois....



On voit mieux le tissu en gros plan.
J'adore mes boutons aux reflets bleus.









Ma patte de boutonnage n'est pas parfaite mais me convient.


Et voilà un détail du col avec un teasing de dingue pour mon prochain article !
Celles qui me suivent sur IG l'ont déjà vu.


Baptiste et vlieseline de La Droguerie de Bordeaux, oct 2014, coupon fini.
Boutons au reflets bleus de ma mercerie locale

4 commentaires:

  1. Superbe cette Bruyère. Elle rend super bien.
    Pour le patron de chemise, au moins tu l'as payé au prix juste (ahurissant cette histoire)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Mieux que ca, c'est un Burda de 2nde main qui m'a couté 1€50 et je n'ai jamais acheté de patrons Aime comme Marie, donc sur ce coup, j'ai la chance de ne pas me sentir lésée. Mais cela me désole tout de même...

      Supprimer
  2. Garde précieusement ton Burda, il est collector ;)
    Cette bruyère est très jolie, en noire comme ça j'adore! se faire plaisir c'est la base même de la couture, en tout cas pour moi ça l'est même si j'ai beaucoup de mal avec la fan attitude et la starification de certaines bloggeuses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! En effet pour ce Burda, ca lui fait de la pub, et ca m'a redonné envie de faire cette chemise !

      Supprimer