Accéder au contenu principal

Articles

Tricot : gant exfoliant

Voici le petit projet tricot que j'ai emporté en vacances. Je l'ai fait en 3 jours, hyper rapide ! Sachant que je suis lente en tricot. Et en plus, il est gratuit sur Ravelry ! Regardez ce décor de rêve dans notre location de Bretagne... Ce gant se commence comme si on commençait une chaussette par la pointe : par un turkish cast on. Je regarde toujours une vidéo Youtube pour faire ce montage. C'est plus sûr. On tricote en rond, on fait quelques augmentations et on alterne des rangs endroits en envers. On finit par des côtes dans une laine plus douce. Eh oui, le fil de base n'est pas doux, car c'est sensé être exfoliant ! Pour cela, il est préconisé de la Creative Bubble de Rico Design que j'avais en stock depuis un bon moment et que je cherchais à utiliser. J'ai pu l'utiliser 2-3 fois, c'est pas mal du tout ! Résumé technique :  Modèle : Exfoliating loofah glove de Liz Darcy   Taille : Unique, on s'arrête à la longueur voulue.   Laine : 19g de
Articles récents

Top Stay Pretty

Voici l'autre haut que j'ai pu coudre avant de partir en vacances. Ayant oublié de prendre ce top en photo sur l'ile de Bréhat, vous avez droit à l'intérieur de notre charmante location. Il s'agit du haut Stay Pretty de Dressed your Body, que j'ai découverte au salon CSF fin 2021? J'aime presque tous ces modèles. Celui là m'a plu car j'avais un coupon de double gaze et ce haut était présenté dans cette matière. Il est précisé toutefois que ce haut est compliqué à coudre en double gaze car en effet, c'est un tissu qui a tendance à se retracter et se détendre, il faut faire attention. Le patron est très bien expliqué, c'est assez facile, et on n'est pas obligé de poser du passepoil mais tant qu'à faire d'avoir ces découpes, je voulais les marquer. J'ai retrouvé, dans ma boite à biais, du biais que j'avais coupé moi même dans de la double gaze noire à pois dorés. J'ai dû ruser un peu pour qu'on ne voit pas les pois, m

T-shirt Trop Top en jersey Lise Tailor

Me revoici après une semaine de vacances fabuleuses à Paimpol. Que c'est beau au printemps. J'ai particulièrement aimé le GR34 et l'abbaye même si évidemment, l'ile de Bréhat est très sympa aussi. J'en ai profité pour prendre en photo 2 cousettes et un petit tricot. Je commence par le T-shirt, le seul que j'ai réussi à avoir de photos en extérieur... C'est le Trop top d'Ivanne S, version A sans manche et encolure relevée. T-shirt très simple à faire. J'ai fait un 38 mais je suis forcément un peu serrée aux petites hanches vu que je fait du 40 en bas. Pas grave, je me sens très bien dedans. Et parfois, je le rentre dans mon pantalon même si là je trouve que ce n'est pas top. Aurais-je grossi pendant ces vacances ?  J'ai dû refaire l'encolure car ça baillait trop. J'ai enlevé 3cm et j'ai mieux positionner mes repères cette fois. Je trouve que ca baille encore un peu mais tant pis, je ne peux pas faire mieux. Bizarrement, quand je pr

1ère brassière à partir du patron Pow

Mercredi dernier, le 13 avril 2022, ma fille m'a demandé une brassière. J'en ai trouvés sur Vert Baudet et Petit bateau mais je suis vite dit qu'après tout, je pouvais lui faire. J'ai tout de suite pensé aux patrons de Petits Doms, eh oui, encore. Domitille étant spécialiste des habits en jersey. J'avais déjà le patron de maillot de bain Thalassa qui me permet de faire des culottes, mais pour la brassière, le dos nageur ne me convenait pas. J'ai vu par contre que le patron de débardeur/nuisette Pow pouvait faire l'affaire après une petite modification. Et j'adore ce patron que je compte bien refaire. Ces techniques de coutures si fines sont tellement bien expliquées. En effet, le patron Pow a les bretelles que je souhaite, mais a aussi un empiècement, avec fronces en dessous. Pour une brassière pour ma fille menue de tout juste 11 ans, pas besoin du tout de fronces donc j'ai préféré faire les modifications suivantes : J'ai décalqué la pièce devan

T-shirt Sohel brodé pour la paix

Quand j'ai vu le nouveau défi broderie de Julie Joli Songe sur Instagram, j'ai craqué. Une colombe de la pais en cette période... J'ai montré le modèle à ma fille pour avoir une idée de quoi faire avec après, et là, elle m'a dit tout de suite : un T-shirt ! Donc j'ai sorti mes coton DMC de la fin des années 90, j'ai imprimé le modèle et j'ai attendu par contre le salon AEF pour trouver le jersey qui va bien. Sur le stand de Léonie Pique pique, un jersey bio tout doux, magnifique. J'ai dû coller un papier blanc à la fois pour rigidifier pendant la broderie et pour mieux voir les dessins. Ce n'était pas beau mes couleurs sur ce blanc. Quel plaisir alors à la fin de faire disparaitre le papier dans l'eau et découvrir cette belle colombe. Sur l'envers, une fois l'intérieur brodé, j'ai mis un entoilage spécial jersey et j'ai fait seulement à la fin le contour de la colombe. Ceci afin de sécuriser l'entoilage. Et voilà le T-shirt !

Ma nouvelle surjeteuse et Legging Ottobre

Au salon Aiguille en fête de février dernier, j’ai passé 1h sur le stand Baby Lock en me disant, que pour une fois, je pourrais investir ma prime annuelle dans ma passion pour la couture. Quand on coud régulièrement, il faut savoir se faire plaisir avec du bon matériel. Et ça faisait des années que j’hésitais ! J’ai concrétisé mon achat mi-mars : une combinée Baby Lock Desire 3 . J’ai pris en main ma machine grâce aux tutos de Mélie Remy et Christelle Beneytout sur Youtube. Pour info, j’ai vendu très vite ma surjeteuse Elna 664 Pro.   Ma 1ère réalisation avec a été un Legging pour une copine de ma fille qui a aussi du mal à trouver des leggings à sa taille. J’étais contente d’avoir de belles finitions à la recouvreuse pour un cadeau. Et vraiment, essayer cette Baby lock, c’est l’adopter ! Ce legging en plus est très simple et rapide à faire, un bon entraînement. Je n’ai pas encore de photos portées, mais vous pouvez voir le précédent sur ma fille ici , même taille, même tissu, juste fa

Tricot : Gilet Althéa en Heid Idea

Quand j'ai gagné la viscose Heidi Idea chez Alice Gerfault, et que j'ai su que Heidi Idea venait à Orsay chez Sur un fil, j'y suis allée pour m'acheter de quoi faire un gilet assorti à ma blouse. C'était en octobre dernier, il y a 6 mois donc. J'ai commencé ce gilet fin janvier. Cette laine est composée de mérino et de mohair, j'ai préféré faire un gilet simple pour la mettre en valeur. Et j'avais ce patron Althéa de Maloraé depuis longtemps dans ma bibliothèque Ravelry. Je trouvais le combo parfait. Et en effet, je ne suis pas déçue ! J'adore mon nouveau gilet tout doux. Déjà, la construction de ce gilet, mon premier avec manches montées, ce qui implique dès le début une construction dont je n'avais pas l'habitude, j'ai adoré ! Il se tricote de haut en bas. Pour les manches, on les relèvent après avoir fini le corps, et on travaille en rangs raccourcis pour créer la tête de manche. Le seul point que je n'aime pas trop, c'est rele